Tableware’s not dead

Cette collection cherche à sortir de la rassurante recette suivie depuis trop longtemps par les fabricants d’arts de la table. Cette recette consiste en trois points : une jolie forme, des matières précieuses, et une recherche d’harmonie d’une étouffante sobriété.
En continuant comme ça, nous finirons par mourir d’un ennui feutré. Nous avons besoin de prendre davantage de risques, tant sur le design que sur les matériaux, qui ne seraient pas seulement grossièrement précieux, mais auraient du sens pour celles et ceux qui utilisent les couteaux.
Et nous pourrions trouver du piment dans la dissonance…

Partager